<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

FINALCAD s'associe à Roland Berger pour la publication d'une nouvelle étude sur la transformation numérique des chantiers

29 mars 2018

[Communiqué de presse]

Paris, le 29 mars 2018 - À l'occasion de BIM World 2018, FINALCAD et le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger dévoilent une étude sur la transformation numérique des chantiers sous l'angle des data, préfacée par Axelle Lemaire, ancienne secrétaire d’Etat en charge du numérique, Partner et directrice de Terra Numerata chez Roland Berger.

TÉLÉCHARGER L'ÉTUDE >

  • Le secteur de la construction s'attend à une croissance de 73% d'ici à 2030.
  • Le coût du gaspillage représente 25 à 30% du budget global d'un chantier. Grâce aux data, ces problèmes peuvent être traités en amont et évités. Cette technologie permet non seulement de réduire le budget mais aussi de respecter les délais de livraison.
  • Les data sont aussi un moyen d'augmenter la productivité de la main d'œuvre. En anticipant les défauts à venir, les ouvriers ont d'emblée le bon geste sur le chantier. Des économies jusqu'à 4h par ouvrier et par jour sont possibles.

La révolution est en marche dans l'industrie du bâtiment grâce aux data. De nombreux secteurs de l'économie ne connaissent pas une croissance aussi dynamique que celle de la construction, qui devrait être de 73% d'ici à 2030. Face à un tel rythme, les entreprises du secteur ont l'obligation de se moderniser et les professionnels de s'armer de nouveaux outils digitaux tout en adaptant leurs organisations du travail en conséquence.

En effet, la transformation digitale de ce secteur demande une main d'œuvre qualifiée et formée aux nouveaux usages numériques, mais exige également de se doter d'équipements de pointe (tablettes, smartphones, drones…) capables de collecter des données qui s'avèreront précieuses pour l'entreprise. Néanmoins, ces données restent inopérantes si l'entreprise ne dispose pas de logiciels suffisamment performants pour les extraire et les traiter.

Quelle stratégie pour générer des gains de productivité ?

Collecter un grand nombre de données et les traiter grâce à des algorithmes de pointe permettent l'émergence de solutions nouvelles. Cette nouvelle approche permet de réduire le budget global d'un chantier et de réduire les délais de livraison. Aujourd'hui, les gaspillages sur un chantier représentent 25% du budget global. Recenser les défauts permet à terme aux entreprises de les anticiper et de les gommer en amont, ce qui rend de surcroit la main d'œuvre plus efficace. Or, aujourd’hui, les entreprises du BTP se fondent sur des indicateurs financiers davantage que sur des indices opérationnels, qui ont pris avec le big data une nouvelle dimension, que ces entreprises doivent intégrer pour capturer la croissance du secteur. Surtout que les données sont le nerf de l’ensemble des ruptures technologiques du secteur de la construction.

Une enquête montre que les écarts de productivité sont très élevés. Pour un chantier donné, par exemple, des écarts de productivité de l’ordre de 50% ont été observés entre deux équipes envoyées sur site au même moment pour réaliser les mêmes tâches. Sur deux chantiers différents cet écart peut même atteindre 500%. Un ratio de productivité de 1 à 6 ouvre des perspectives de gains de productivité significatifs.

Aujourd’hui, les entreprises peinent à capitaliser les bonnes pratiques et à endiguer les mauvaises. La raison est le manque de données qui les empêche de les identifier et par conséquent qui les prive de lancer des actions correctives. Pour y remédier, iI s’agit donc de doter ces entreprises de moyens de mesure pour effectuer des analyses statistiques dans un premier temps, et intégrer du machine learning à plus long terme.

La transformation digitale n’est pas que technologique, elle est surtout humaine. On estime à 85% la part des collaborateurs des sociétés du BTP qui travaillent chaque jour sur le terrain. Changer les pratiques installées demande du temps, de la présence et de la répétition.

Retrouvez l'intégralité de l'étude "Better, faster, stronger : les chantiers se reconstruisent" en ligne sur www.finalcad.com/fr/etude-roland-berger.

TÉLÉCHARGER L'ÉTUDE >

 

A propos de FINALCAD

FINALCAD est un leader mondial de la transformation numérique pour la construction, l'infrastructure, l'énergie et les concessions. Ses applications mobiles et ses analyses prédictives aident les entreprises générales, architectes, maîtrises d'ouvrage et opérationnels à gérer les observations, contrôles et avancement. Notre mission : augmenter la qualité, en réduire le coût, et la rendre accessible à tous. Depuis 2011, FINALCAD a accompagné plus de 20 000 projets dans 35 pays, levé plus de 20M$ auprès des fonds Serena Capital, Aster Capital, and CapHorn Invest. Pour plus d'informations, visitez www.finalcad.com/fr.

A propos de Roland Berger

Implanté en France depuis 1990, Roland Berger est le premier cabinet de conseil de Direction Générale d'origine européenne avec 2400 collaborateurs répartis dans 50 bureaux et 34 pays. Le bureau de Paris compte 300 collaborateurs qui conseillent les grands groupes français et internationaux sur les problématiques clés de l'entreprise. Pour plus d'informations, visitez www.rolandberger.com/fr.

Etude Roland Berger FINALCAD

 

TÉLÉCHARGER L'ÉTUDE >

 

FINALCAD

Aurélien BLAHA

+33 6 23 99 92 99

aurelien@finalcad.com

ROLAND BERGER

Mame SAMBOU

+33 1 70 39 41 15

mame.sambou@rolandberger.com