<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

L’iPad, un outil tout-terrain ?

15 juillet 2011

[Non classé]

Peut-on utiliser un iPad sur chantier ? Il y a la poussière, les risques de chute, de chocs, la pluie, le froid… Aussi, comment le transporter sans risque, au moment où il faut le poser pour prendre des notes, discuter, monter une échelle… L’iPad est-il assez manipulable ? Après d’ardentes recherche et de nombreux tests, nous avons trouvé deux accessoires qui le rendent tout-terrain.

1. OtterBox Defender : l’iPad semi-durci
C’est la housse de protection la mieux adaptée aux chantiers. Elle est fabriquée par OtterBox, pour l’iPad 1 et l’iPad 2. Ses avantages :

  • Coque en polycarbonate, matière utilisée pour les casques de moto et boucliers de police.
  • Couverture en silicone pour une meilleure absorption des chocs.
  • Amélioration de la prise en main de l’iPad.
  • Accès maintenu aux ports, boutons et caméras de l’iPad.
  • Utilisation entre -135°C et 135°C.
  • Facile à installer.
  • Poids : 462,66 g.


2. OtterBox Utility Latch : l’iPad manipulable
Transporter l’iPad pendant plusieurs heures peut devenir contraignant. Pour éviter de le poser ou de le perdre, cette lanière est indispensable. Ses avantages :

  • Compatible avec la coque Otterbox Defender.
  • Utilisable avec ou sans coque de protection.
  • Poignée arrière, facilitant la prise en main.
  • Mousqueton pour suspendre l’iPad.
  • Kit mains libre en tour de cou.
  • Emballage protégeant l’écran des poussières et de la pluie.
  • Protection antichocs supplémentaire.

 

 

Plus d’excuse, apportez l’iPad sur vos chantiers !
Ne cherchez plus du côté des portables semi-durcis à 1 500€ et plus. A présent, vous pourrez monter une échelle avec l’iPad, et visiter vos chantiers sans crainte. La bonne nouvelle, c’est qu’un iPad 2 avec housse et lanière ne coûte que 629€ ttc.

Kroqi.fr : en quoi la nouvelle plateforme du Bâtiment facilite-t-elle l’accès au BIM des TPE et PME ?

Selon les chiffres 2017 de la CAPEB, 98 % des entreprises évoluant dans le secteur du bâtiment en France ont moins de 20 salariés. C’est en partant de ce constat et du peu de moyens numériques dont disposent les petites entreprises que les pouvoirs publics ont décidé de lancer en mars 2018 la plateforme collaborative gratuite www.kroqi.fr. Conçue dans le cadre du Plan Transition numérique du Bâtiment, elle a pour objectif d’accompagner les TPE et PME dans leur développement en accélérant leur accès aux méthodes et outils BIM.    

[#BIM, construction tech]
Le grand chantier des objets connectés.

A l’heure du “Internet of everything”, que l’on pourrait traduire en français par “le tout internet”, les objets communiquent, collectent des données, et proposent de nouveaux services. Pour le secteur de la construction, c’est une formidable opportunité de transformer durablement les métiers et les méthodologies.   

[construction tech]
Comment devenir "accro"  des acronymes?

Vous débutez dans le secteur de la construction ? Vous êtes un peu perdu dans les échanges des premières réunions : sigles, abréviations, acronymes, autant de synonymes qui ressortent et qui ne vous parle peut-être pas encore : “MOA”, “OPR”, “GPA” (…). 

Lorsque l’on débute dans la construction, on n’a pas encore forcément tous les réflexes et tous les codes. En pleine immersion dans la jungle des termes techniques, les acronymes peuvent vite devenir un casse-tête.

Pour vous aider à les retenir, voici le TOP 20 des acronymes à connaître.

[construction tech]