<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Nous contacter
Commencer
Télécharger Finalcad One

- 6 minutes de lecture

Pour faire face à l’explosion démographique (9,7 milliards d’habitants sur Terre en 2050 selon l’ONU) et aux besoins de logements et d’infrastructures qui l’accompagnent, on estime que la production mondiale du secteur du BTP devrait augmenter de 230 milliards de mètres carrés d’ici 2060. Pour répondre à cette demande toujours croissante, le secteur a dû s’adapter et se transformer. Il s’est déjà fortement digitalisé (BIM, applications dédiées aux chantiers, intelligence artificielle, robots et drones…) et le recours aux nouvelles technologies a ainsi permis d’augmenter la productivité, la qualité et les délais des réalisations pour toujours plus de satisfaction client. Prochaine étape de cette transformation : la 5G dont le déploiement vient de commencer et dont les bénéfices pourraient être majeurs pour les professionnels de la Construction.

La 5G au service de la digitalisation du BTP

L’un des freins à la digitalisation des projets de construction reste la connectivité au sein des chantiers qui mobilisent de nombreux corps de métiers et différentes entreprises dont les actions sont interdépendantes et nécessitent une coordination mais aussi entre les chantiers et les bureaux où le partage d’informations est primordial ou encore entre les chantiers et les clients pour qui le suivi en temps réel est une nécessité.

L’arrivée de la 5G, l’année dernière, a donné un sérieux coup de pouce au secteur pour renforcer davantage encore la digitalisation. Les atouts de cette dernière génération de standards sont évidents : rapidité grâce au très haut débit, faible latence, connexion simultanée d’un grand nombre d’utilisateurs et garantie d’une qualité de service spécifique par usage (slicing) ; à quoi s’ajoute également une faible consommation d'énergie.

Le combo gagnant outils digitaux et 5G facilite la gestion de chaque étape de la construction permettant au final de gagner en productivité, en sécurité et donc d’avoir une approche globale plus rentable des chantiers.

 

Quels avantages de la 5G pour le secteur du BTP ?

>> Amélioration de l’utilisation des outils digitaux grâce au très haut débit

Grâce au très haut débit de la 5G, l’ensemble des parties prenantes d’un chantier peut utiliser smartphones, tablettes ou encore ordinateurs, de façon plus rapide et aisée pour de meilleurs gestion et suivi du chantier.

>> Connecter les intelligences sur le chantier et faciliter la collaboration des équipes pour une meilleure communication

Les spécificités de la 5G (entre latence, débit et IoT de haute capacité) permettent de connecter tous les outils numériques du chantier et de pouvoir partager data, vidéo et photo.

>> Réduire pénibilité et danger

Les collaborateurs peuvent connecter leurs équipements et outils en 5G (caméra, grue, drone, ...), ce qui leur permet par exemple, de les piloter à distance. Grâce à la très faible latence de la 5G, la moindre instruction se transforme en commande hyper réactive. Leur métier est en train de se transformer réduisant la pénibilité des tâches mais aussi les risques et dangers.

>> Réduction des délais et augmentation de la productivité

Grâce au recours à la digitalisation couplée à la 5G, les projets de construction sont optimisés en temps et en coûts. Un même collaborateur peut désormais réaliser plusieurs tâches dans un temps réduit voire même sur plusieurs chantiers.

>> La satisfaction client

En plus de permettre la réduction des temps et des couts, le recours à la 5G donne accès au client à tous types d’informations concernant l’avancée du chantier et ce en temps réel. Il peut également effectuer, même tardivement, des modifications sur son projet au cours du chantier.

 

La nécessité du mode déconnecté pour certains chantiers

Si la 5G dispose d’un grand nombre d’atouts pour la gestion et le suivi de chantier, elle ne couvrira pas l'ensemble des territoires avant plusieurs années et bon nombre de chantiers restent encore (et resteront) dans des zones peu couvertes par le réseau mobile. Que faire alors lorsque les collaborateurs travaillent dans ces fameuses "zones blanches" ou sur des chantiers pour lesquels les conditions ne permettent pas la mise en place d'un réseau wifi digne de ce nom ? En sous-terrain, en montagne, en mer, dans les zones à faible densité de population … une solution : s'équiper d’outils digitaux qui fonctionnent aussi bien connectés au réseau qu'hors connexion.

C’est ce que proposent certains logiciels de suivi de chantier qui permettent d'assurer la gestion des projets de construction depuis le terrain, même en l'absence de réseau. Ces solutions permettent par exemple à leur utilisateurs de suivre facilement l’historique des interventions en cours depuis un terminal mobile, d’annoter leurs observations, d'ajouter des photos, de remplir des formulaires ou encore d’accéder et de compléter des comptes rendus directement sur une plateforme comme s’ils étaient connectés. Aucune différence visible pour l'utilisateur qui n'a pas à se soucier de la qualité du réseau et peut se concentrer uniquement sur son métier.

Une fois la connexion internet retrouvée, toutes les informations sont automatiquement mises à jour, synchronisées et partagées si nécessaire avec les différentes parties prenantes sur le projet. Ce type de technologie assure aux entreprises du BTP, de l'Énergie et des Infrastuctures de pouvoir proposer à tous leurs employés et partenaires, sur tous les types de chantiers, le même accès à la digitalisation des processus et des métiers avec tous les bénéfices qu'ils peuvent en retirer.

 

Pas de connexion 5G

 

Où en est-on de la 5G dans le monde aujourd’hui ?

Selon le rapport « Ericsson Mobility Report 2021 », d’ici la fin de cette année, le nombre d'abonnés 5G devrait dépasser les 580 millions et atteindre les 3,5 milliards en 2026. Le nombre d'abonnés à la 5G disposant d'un appareil compatible avec la 5G a quant à lui augmenté de 70 millions au premier trimestre 2021. D'ici à fin 2026, la couverture de la population mondiale par la 5G devrait atteindre 60 %.

La 5G devrait en outre dépasser le milliard d'abonnés deux ans avant la 4G, grâce aux investissements de la Chine dans la 5G, ainsi qu'à la disponibilité et à l'accessibilité financière des appareils 5G commerciaux. La Chine reste toujours le marché moteur de la 5G, avec une population d'utilisateurs qui devrait s'élever à 1,17 milliard de personnes d'ici fin 2026.

Soutenue par la croissance de la Chine, l'Asie du Nord-Est accueillerait le plus grand nombre de bases 5G en 2026, avec une prévision de 1,4 milliard d'abonnés. L'Amérique du Nord, cependant, aurait le taux de pénétration de la 5G le plus élevé, à 84 %, suivie par les marchés du Golfe, à 73 %.

La 5G améliore déjà la connectivité entre les équipes sur certains chantiers et offre désormais plus de confort et de facilité à ceux qui en bénéficient dans l'utilisation des solutions digitales déployées sur le terrain. Mais il y a fort à parier que, dans les années à venir, les éditeurs de logiciels vont redoubler de créativité et faire évoluer leurs solutions pour tirer pleinement parti des nouvelles possibilités offertes par cette technologie. Par exemple, des fonctionnalités fortement consommatrices de données (vidéo, réalité augmentée, 3D, VR), difficilement déployables à grande échelle aujourd'hui vont pouvoir être "démocratisées" grâce au très haut débits offerts par la 5G. Le déploiement de la 5G devrait donc permettre d'aller encore plus loin dans la digitalisation du secteur de la Construction à l'avenir. Plus loin, mais aussi...plus vite ! 

 

5G monde

 


 

Vous cherchez des outils pour digitaliser vos projets et suivre vos chantiers?

Parlons-en ensemble :

 

Contactez-nous

 


 

Ces sujets peuvent vous intéresser

Digital & Construction

Chantiers augmentés : l'Intelligence Art...

L’innovation technologique et la transformation digitale sont devenues des enjeux prioritaires pour ...

Digital & Construction

Grâce à la 5G, les chantiers 4.0 devienn...

Pour faire face à l’explosion démographique (9,7 milliards d’habitants sur Terre en 2050 selon l’ONU...

Digital & Construction

Notre-Dame de Paris : les technologies d...

Qualifiée de « chantier du siècle », la sécurisation puis la restauration de la cathédrale s’annonça...