Nous contacter
Connexion
Télécharger Finalcad One

- 6 minutes de lecture

La construction séduit les jeunes qui sont de plus en plus nombreux à se former à ses différents métiers ! Après des chiffres pour l’apprentissage pour 2020 qualifiés d'historique, ceux pour 2021 ont battu un nouveau record, redorant le blason de la formation professionnelle ; ce qui témoigne d'un attrait des apprentis pour les métiers manuels mais aussi de toutes les opportunités offertes par le secteur qui s’est réinventé grâce au digital et aux phénomènes de transition écologique. Bonne nouvelle pour ce secteur très dynamique qui prévoit 150 000 recrutements d’ici à 2023 !

L’apprentissage dans le secteur de la construction

Destiné aux personnes ayant entre 15 et 30 ans, l’apprentissage est un mode de formation professionnelle, qui permet d’alterner des périodes de travail en entreprise, afin d’acquérir une expérience et des compétences professionnelles, et des périodes d’enseignement sur le métier choisi au CFA (centre de formation d’apprentis).

En 2021, l’apprentissage, tous secteurs confondus, a poursuivi une croissance déjà amorcée en 2015 ; 718 000 contrats d'apprentissage ont été signés, soit une augmentation de 37% (après une hausse de 42% en 2020), selon le bilan publié en février dernier par le ministère du Travail. Dans le secteur privé, 698 000 contrats ont été enregistrés, contre 510 300 en 2020 et 354 000 en 2019. Ce chiffre a donc presque doublé en deux ans, et ce malgré la crise sanitaire.

La construction, quant à elle, représente 20 % de l’apprentissage. Il s’agit du premier secteur à former des apprentis, avec près de 95 000 apprentis en formation à un métier du BTP au niveau national, en 2021-2022. Ces chiffres n'ont, d’ailleurs, cessé d'augmenter depuis plusieurs années : +5% en 2018, +5% en 2019, +7% en 2020 et + 8,5 % en 2021.

Selon le baromètre de l'Institut supérieur des métiers et de l'assureur Maaf (2021), parmi les diplômes préparés en apprentissage et offrant le meilleur taux d'accès à l'emploi six mois après la sortie de l'école, les métiers du BTP sont prépondérants : le CAP Constructeur bois (78%), le CAP Conducteur d'engins pour travaux publics et carrières (72%), le BP Couvreur (87%), le BP Métiers du plâtre et de l'isolation (83%), le Bac Pro Travaux publics (82%), le BP Charpentier bois (81%), le BTS Enveloppe des bâtiments : conception et réalisation (91%), le BTS Travaux publics (82%) et le BTS Fluides-énergies-domotique option froid et conditionnement d'air (81%).

Cette accélération, dans un contexte économique difficile et de pénurie de main-d’œuvre, répond aux besoins des entreprises du BTP, renforcés notamment par les enjeux de transitions environnementale et digitale. Le secteur envisage de procéder à 150 000 recrutements d’ici à 2023. Ce défi ne pourra être relevé sans une accélération de la formation des jeunes.

 

Apprenti btp 3

 

De nouveaux métiers et formations développés grâce aux enjeux environnementaux et digitaux

À l'heure du digital et de la transition écologique, les métiers du bâtiment évoluent et offrent de belles perspectives aux jeunes en quête de sens à leur parcours professionnel. Ces métiers, longtemps associés à pénibilité et bas salaires, retrouvent aujourd’hui un second souffle et un réel attrait chez les jeunes. A côté des nouveaux métiers, les métiers traditionnels évoluent, souvent complétés par des formations spécifiques.

 

> Transitions écologique & énergétique

Le secteur du bâtiment est fortement sollicité dans la transition écologique. La loi sur la transition énergétique (2015) fixe des objectifs de réduction des consommations d’énergie de l’ordre de 20% d’ici à 2030 ; autre défi majeur attendu d’ici 2050 : atteindre la neutralité carbone du parc immobilier. Dans ce contexte, les métiers du bâtiment évoluent pour répondre à ces normes énergétiques, d’autres sont entièrement créés. Et de nouvelles formations sont proposées qui incluent désormais transition écologique, rénovation énergétique, métiers thermiques …. 

Il s’agit par exemple de formations relatives aux métiers dans l’éolien ou l’énergie solaire mais aussi aux nouveaux métiers de l'écoconstruction : conseiller en rénovation énergétique, ingénieur en efficacité énergétique, économiste du bâtiment…

 

> Transition digitale

A côté de ces formations, d’autres apprentissages sont proposés incluant une brique digitale. En effet, aujourd’hui les collaborateurs sont presque tous équipés d’outils digitaux : smartphones, tablettes et divers outils collaboratifs afin de faciliter et optimiser les chantiers. Il est donc nécessaire de former les jeunes, qui ont grandi avec la technologie, aux métiers incluant ces nouvelles technologies que ce soit dans le cadre du management (LEAN, management collaboratif, etc.) ou de la production.

 

Apprenti btp 2

 

Des initiatives toujours plus nombreuses pour faire découvrir les opportunités offertes par l’apprentissage

Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics), est une association nationale, professionnelle et à gouvernance paritaire des branches du bâtiment et des travaux publics. Il participe au développement de la formation professionnelle, notamment l’apprentissage, dans les métiers du BTP. A ce titre, il est à l’initiative de nombreuses actions pour faire découvrir toutes l’étendue des opportunités offertes par l’apprentissage dans le secteur des BTP mais ce n’est pas le seul.

> La campagne de communication « La Construction. Demain s’invente avec nous »

Le CCCA-BTP et les professionnels de la construction mènent depuis trois ans la campagne de communication « La Construction. Demain s’invente avec nous ». L’objectif est de faire découvrir aux jeunes l’innovation, la diversité et la richesse des métiers du bâtiment et des travaux publics et leur donner envie de rejoindre le secteur en s’y formant par l’apprentissage.

> #PassionConstruction
Début mars, les professionnels ont lancé #PassionConstruction dont l’objectif était de présenter leurs métiers avec l’apprentissage comme tremplin pour s’y former.

De nombreux événements se sont déroulés durant deux semaines :  journées portes ouvertes, forums, visites d’entreprise… organisés par les organismes de formation aux métiers du BTP, prescripteurs de l’orientation, organisations professionnelles et entreprises du BTP.

> Le plan "1 jeune, 1 solution"

Ce plan, créé en novembre 2020, par le Gouvernement dans le cadre de France Relance, doté de plusieurs milliards d'euros, prévoit des aides à destination des entreprises, avec 5 000 euros de prime pour le recrutement d'un apprenti mineur, et 8 000 euros pour un apprenti majeur.

Son but est d’aider les jeunes dans leur orientation professionnelle. Le site a reçu depuis sept millions de visiteurs uniques et héberge 400.000 offres d'emploi et 30.000 offres de stage.

Secteur dynamique en termes de recrutement, la construction a su se réinventer avec des métiers plus adaptés aux préoccupations des jeunes générations.

Aujourd’hui travailler dans le BTP ne signifie plus seulement être maçon ou carreleur, la palette est beaucoup plus large grâce à la prise en compte des enjeux environnementaux et digitaux.

 


 

Vous cherchez des outils pour digitaliser vos projets et suivre vos chantiers ?

Parlons-en ensemble :

Demandez une démo

 

Pour ne louper aucun article de notre blog, pensez à suivre Finalcad sur LinkedIn :

Suivez-nous sur LinkedIn

 


 

Ces sujets peuvent vous intéresser

Passion Construction

La construction face aux effets du dérèg...

Selon le dernier rapport du GIEC, les catastrophes naturelles vont se multiplier et s’intensifier pa...

Passion Construction

L’architecte 3.0 : quelles solutions dig...

Pilier du secteur de la construction, l’architecte a vu son quotidien changer, largement impacté par...

Passion Construction

Sable : existe-t-il un risque réel d’une...

S’il est difficile d'imaginer une pénurie de sable, sa consommation a pourtant triplé en 60 ans et d...