<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Commencer
Commencer
Menu
Retour

Productivité

L'OPC : l’atout stratégique et financier des chantiers

- 2 minutes de lecture

genie-civil-min

- 2 minutes de lecture

Pour des raisons financières, le respect du planning est d’une importance capitale pour les entreprises du BTP, de la construction et de l’ingénierie. En effet, le non-respect des délais prévus entraîne des pénalités de retard dont les montants atteignent généralement plusieurs zéros. Plafonnées à 20% du prix du marché pour un projet d’ouvrage d’art, elles peuvent dépasser les 100 M€ par année de retard dans le cas de solutions de transport voire des centaines de milliers d’euros par jour lorsqu’il s’agit d’une plateforme pétrolière. D’où le rôle stratégique de l’OPC qui, de par son Ordonnancement, son Pilotage et sa Coordination, va assurer la bonne santé financière des différents intervenants du projet.

Pour éviter les désagréments financiers et la mauvaise image professionnelle qu’engendre l’augmentation du temps passé sur un chantier, le maître d’ouvrage, l’architecte et les entreprises s’appuient sur le pilote OPC.
Un maître d’œuvre ou un intervenant spécialisé dans le pilotage de chantier, en charge de l’ordonnance des travaux de construction et de la coordination des différentes actions (liaison entre les intervenants, calendrier d’exécution, avancement des travaux…).
Son principal objectif : faire respecter les délais d’exécution prévus dans le contrat et mieux organiser le chantier afin d’assurer la livraison de l’ouvrage dans les temps impartis. Une mission qui nécessite un suivi quasi quotidien. Ce dernier peut être réalisé en prenant appui sur des logiciels de gestion de cycle projet. On parle alors d’Ordonnancement, Pilotage, Coordination Assistés par Ordinateur.
Des outils informatiques qui font tendre davantage vers une organisation scientifique du travail. Ils facilitent la collaboration entre les intervenants du projet, assurent la centralisation et la traçabilité des données, documents et tâches associées. Une (r)évolution pour le pilote OPC qui représente à lui seul, de par l’importance de sa mission, un élément essentiel du prix de revient d’un projet de construction. 

L’OPC : une mission à part entière pour coordonner un chantier du début à la fin

En pratique, lorsque les différents corps d’état nécessaires à la réalisation d’un ouvrage font l’objet d’un seul marché, la mission OPC est réalisée en interne par le titulaire du marché.
Cependant, lorsque les différents intervenants font l’objet de plusieurs marchés / lots différents, cette mission de coordination doit être confiée à une personne tierce (un maître d’œuvre ou un intervenant spécialisé).
Depuis la loi MOP du 29 novembre 1993 (article 10 du décret n°93-1268), la mission OPC est clairement définie. Elle a même été intégrée dans les missions "normales" de maîtrise d’œuvre.
Une véritable reconnaissance pour ce travail qui n’était jusqu’alors considéré que comme une mission complémentaire de maîtrise de chantier. Avec la loi MOP, l’OPC est devenu un travail à part entière, complémentaire à celui de l’architecte et indispensable au bon déroulement d’un chantier dans le cas d’un marché en lots séparés. D’ailleurs, en cas d’absence d’attribution de la mission OPC, l’architecte a le devoir d’avertir le maître d’œuvre de l’absence de cet intervenant essentiel. Il doit également lui rappeler que l’organisation entre les entreprises présentes sur le chantier ne sera, par conséquent, pas effectuée et que les délais ne seront pas correctement contrôlés. S’il ne le fait pas, personne ne pourra proposer au maître d’œuvre la répartition des pénalités de retard.

 

Ces sujets peuvent vous intéresser

genie-civil-min

Productivité

L'OPC : l’atout stratégique et financier...

Pour des raisons financières, le respect du planning est d’une importance capitale pour les entrepri...

catalog-field)-ipad

Productivité

Efficacité et qualité : 4 conseils pour ...

Maîtriser la qualité de ses prestations et gagner la confiance de ses clients : tels sont les object...

FINALCAD-cgh-ipad-closeup

Productivité

BIM : 3 principes clés à connaître

Il y a une quinzaine d’années, les plans étaient encore en grande majorité dessinés à la main : plan...