<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Laisse béton ton Stabilo

15 février 2018

[structural works, structural works progress]

Notre ambition est de changer la façon de construire. Nous avons déjà numérisé le suivi de chantier avec la gestion des observations, les formulaires de contrôles et le suivi de l’avancement des tâches en second oeuvre grâce à nos applications tablettes et mobiles qui font collaborer les corps d’états secondaires directement sur le chantier. Aujourd’hui, nous allons plus loin en changeant la façon de construire les fondations et de suivre l’avancement du gros oeuvre sur un chantier.

"J'étais tranquille j'étais peinard
Avec kutsch, stabilos et café noir
Le type a déboulé sur l’chantier
A sorti la tablette de son falzar
Pis l’app a calculé l’volume
Et il a commandé le béton
Avec mes stabilos je m'suis dis ok, j'laisse béton."

FINALCAD RÉ-INVENTE LE SUIVI D'AVANCEMENT DU GROS OEUVRE

Depuis 10 ans, nous avons participé à plus de 100000 chantiers. En travaillant avec des milliers de chefs de chantier, conducteurs de travaux et compagnons, nous avons constaté que lors des phases de gros oeuvre, des centaines d’heures sont perdues à calculer les quantités de béton nécessaires et à gérer le planning quotidien de chaque équipe. Aussi, des tonnes de béton sont gâchées par manque de suivi des volumes prévus par rapport aux volumes utilisés. Et le béton… c’est de l’argent. Enfin, un tiers des incidents en fin de chantier proviennent de problèmes en phase gros oeuvre (par exemple des fondations différentes des plans et non répercutées sur les plans et le BIM).



Ceci DOIT s’arrêter aujourd’hui. 

 

Animated image showing FINALCAD and its structural works site progress showing how it works

Grâce à nos applications mobiles dans lesquelles nous intégrons vos plans et votre modèle BIM, vous pouvez tracer directement sur tablette ou smartphone vos éléments en béton (dalles, voiles, poteaux, …). Adieu plan papier, stabilo et kutsch. Mais pas de panique, vous ne serez pas dans le noir, on vous a gardé la couleur pour différencier les jours de la semaine et simplifier votre planning hebdomadaire.



Ensuite, en fonction de l’épaisseur de l’élément que vous avez choisi, l’application calcule automatiquement les quantités de béton nécessaires jour par jour. Vous pouvez ajuster les quantités manuellement. Vous n’avez plus qu’à passer commande grâce à nos rapports exportables et partageables depuis l’application.

Image d'un iPad avec l'application FINALCAD et le calcul automatique des quantités de béton nécessaires jour par jour

Lorsque que le chef de chantier pointe les réalisations chaque soir et vérifie dans l’application le réalisé par rapport au prévisionnel, l’application calcule automatiquement les volumes nécessaires pour les jours suivants. En moyenne, cela prenait une heure de travail par jour mais c'était avant FINALCAD !



On coule ?

Côté planning, c’est également automatique, vos éléments à couler sont identifiés dans l’application ou dans un rapport que vous pouvez générer avec une vue par jour ou par semaine.

Rapport présentant un export de plan avec le suivi d'avancement gros oeuvre certifié par FINALCAD

Désormais, vous connaissez précisément les ratios de production, vous savez exactement combien de mètres linéaires de voiles sont réalisés chaque jour, ainsi que la surface des dalles, ou le nombre de poteaux et poutres. Vous maîtrisez votre planning, assignez les éléments aux équipes et générez les rapports qui récapitulent le tout pour votre réunion du matin.



On compte ?

Vous pouvez extraire toutes ces données sous forme de tableau Excel. Le conducteur de travaux gagne un reporting automatisé en temps réel de ses consommations béton et de temps passé pour la réalisation de chaque élément (soit une économie d’au moins une demi-journée par semaine). Ainsi d’une part vous maîtrisez vos ressources de matériaux et de main d’oeuvre, et d’autre part vous emmagasinez des données et de l’expérience pour que vos équipes s’améliorent, chantier après chantier.

Export FINALCAD pour Microsoft Excel permettant de suivre les consommations béton et de temps passé pour la réalisation de chaque élément


On résume ?

  • Vous êtes chef de chantier : vous maîtrisez la construction et communiquez mieux avec votre conducteur de travaux.
  • Vous êtes conducteur de travaux : vous planifiez simplement, avez un suivi en temps réel et un reporting automatisé.
  • Vous êtes dirigeant : vous aidez vos équipes à s’améliorer et avez des ratios à jour pour vos prochains chantiers.
  • “Vous êtes tranquille, vous êtes peinard.”

Et, le mot de la fin pour l'un de nos utilisateurs :

“On peut enfin utiliser les tablettes en gros oeuvre”
José F., chef de chantier

Le nouveau module d'avancement Gros Oeuvre de FINALCAD est disponible dès maintenant pour toutes les entreprises du BTP qui souhaitent se transformer par le numérique.

CONTACTEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS

 

Suivi avancement gros oeuvre sur tablette

Kroqi.fr : en quoi la nouvelle plateforme du Bâtiment facilite-t-elle l’accès au BIM des TPE et PME ?

Selon les chiffres 2017 de la CAPEB, 98 % des entreprises évoluant dans le secteur du bâtiment en France ont moins de 20 salariés. C’est en partant de ce constat et du peu de moyens numériques dont disposent les petites entreprises que les pouvoirs publics ont décidé de lancer en mars 2018 la plateforme collaborative gratuite www.kroqi.fr. Conçue dans le cadre du Plan Transition numérique du Bâtiment, elle a pour objectif d’accompagner les TPE et PME dans leur développement en accélérant leur accès aux méthodes et outils BIM.    

[#BIM, construction tech]
Le grand chantier des objets connectés.

A l’heure du “Internet of everything”, que l’on pourrait traduire en français par “le tout internet”, les objets communiquent, collectent des données, et proposent de nouveaux services. Pour le secteur de la construction, c’est une formidable opportunité de transformer durablement les métiers et les méthodologies.   

[construction tech]
Comment devenir "accro"  des acronymes?

Vous débutez dans le secteur de la construction ? Vous êtes un peu perdu dans les échanges des premières réunions : sigles, abréviations, acronymes, autant de synonymes qui ressortent et qui ne vous parle peut-être pas encore : “MOA”, “OPR”, “GPA” (…). 

Lorsque l’on débute dans la construction, on n’a pas encore forcément tous les réflexes et tous les codes. En pleine immersion dans la jungle des termes techniques, les acronymes peuvent vite devenir un casse-tête.

Pour vous aider à les retenir, voici le TOP 20 des acronymes à connaître.

[construction tech]