Nous contacter
Connexion
Télécharger Finalcad One

- 6 minutes de lecture

Si la majorité des travaux du bâtiment répondent à des processus de construction standardisés, certains s’avèrent plus acrobatiques notamment lorsqu’ils sont réalisés sur des chantiers d'accès difficile : travaux en hauteur, en mer, en sous terrain, en montagne, … Ces travaux complexes qui font appel à des expertises métiers bien particulières ont particulièrement besoin des nouvelles technologies pour pouvoir être réalisés dans des conditions optimales associant qualité et sûreté des interventions.

Les travaux d'accès difficile, un véritable défi !

Poser les éclairages de la tour Eiffel, installer des bâches d'étanchéité et des filets de sécurité sur Notre-Dame, remplacer le tremplin de saut à ski sur le stade des Tuffes à Prémanon, assembler en hauteur une passerelle circulaire sur la centrale thermique SNET Gadanne, monter les barres de guidages du téléphérique de l’Aiguille du Midi, … Tous ces travaux sont de véritables défis !

La construction, la rénovation ou l'entretien d'ouvrages complexes réalisés en hauteur ou dans des lieux aux accès difficiles nécessitent impérativement le recours à une entreprise spécialisée. Non seulement parce qu’il faut faire appel à des compagnons disposant de l’expertise métiers (maçons, électriciens, soudeurs, …) mais également capables de travailler dans des conditions extrêmes. C’est le cas des cordistes.

 

Travaux en hauteur 2

 

Focus : cordistes, les alpinistes du bâtiment

Pour exécuter des travaux d’accès difficile à des centaines de mètres de haut et hors d’atteinte des échafaudages, ces professionnels du BTP travaillent à l’aide de cordes. Suspendus dans les airs, harnachés comme des alpinistes, ils interviennent sur toutes les constructions et ouvrages d’art : habillage ou peinture de la façade d'un immeuble de grande hauteur, reprise de maçonnerie sur un château d'eau, pose d'un paratonnerre sur le clocher d'une église, …

Professionnels du bâtiment, de la maintenance ou du nettoyage, ils peuvent intervenir dans de multiples activités : restauration de monuments et bâtiments, peinture, maçonnerie, nettoyage de surfaces ou matériels (vitres, silos..),  montage et maintenance de pylônes, confortement de falaise, travaux électriques… Cordes, baudrier, sellette, poignée autoblocante, descendeur et mousquetons sont leurs indispensables outils de travail.

Le cordiste possède d’abord les savoir-faire de son secteur d’activité d’origine (génie civil, entretien…) mais aussi une très bonne condition physique et doit respecter des consignes de sécurité très strictes car le métier est dangereux.

Il s'agit d'un métier à double compétences que l'on peut composer au choix : maçon escaladeur, peintre escaladeur, électricien escaladeur...avec une vue imprenable en prime !

 

Actualité : Le 13 janvier dernier, le Syndicat Français des Entreprises de Travail en Hauteur et l'association Développement et Promotion des Métiers sur Cordes (DPMC) ont annoncé leur fusion au sein du syndicat professionnel France Travaux sur Cordes. Cette nouvelle entité regroupe les entreprises appartenant aux secteurs des travaux publics ou du bâtiment qui ont pour activité principale ou secondaire les travaux sur cordes.

 

La sécurité des hommes et des chantiers est la priorité

La sécurisation d’un chantier est primordiale, encore plus quand il s’agit de travaux avec un accès difficile. En effet, les interventions qui ont lieu sur ce type de chantier sont toujours à fort risque. Outre le fait de la mise en place des équipements de sécurité, comme par exemple d’une ligne de vie, d’un harnais de sécurité ou d’une nacelle, il existe de nombreuses normes nationales et européennes à respecter et des habilitations spécifiques à obtenir pour garantir la sécurité absolue des équipes mais aussi du chantier.

 

Travaux en hauteur 1

 

La technologie, un outil indispensable

Compte tenu de la complexité des travaux réalisés dans des environnements très sensibles, on comprend aisément que l’organisation de ces chantiers soit d’autant plus contraignante. Pour aider les équipes, le recours aux nouvelles technologies est donc particulièrement important.

Les outils digitaux vont  notamment aider les équipes à mieux collaborer ensemble en simplifiant les interactions entre les compagnons, les responsables de site et les coordinateurs de projet. En particulier les solutions mobiles disponibles sur tablette ou smartphone : suspendu(e) à plusieurs mètres du sol sous la voûte d'une église ou sous le tablier d'un pont, il est en effet possible d'utiliser un téléphone durci ou une tablette compacte pour envoyer des messages à ses collègues, visionner les plans de l'ouvrage ou effectuer différents types de relevés ou de contrôles. En somme, les solutions digitales permettent aujourd'hui aux cordistes et autres experts des travaux en hauteur ou d'accès difficile de s'affranchir des contraintes qui sont les leurs et leur permettent de travailler - presque - comme sur un chantier "classique".

Ces outils numériques permettent entre autres aux utilisateurs d'analyser en détail l'emplacement des bâtiments, de repérer les zones critiques sur les plans, de prendre des photos, de partager des informations en temps réel. Autre atout, suivre les données pertinentes concernant les activités et générer ainsi des statistiques qui permettent de garder un œil sur l'efficacité des opérations dans le temps.

Pour le maitre d’ouvrage, ces outils offrent une meilleure visibilité sur l’avancée des travaux et leur efficacité, contribuant ainsi à améliorer l’efficacité et la satisfaction client.

 


 

Témoignage de JARNIAS, groupe français expert des travaux en hauteur et d'accès difficile

« L’utilisation de Finalcad est vraiment une évidence pour nous. Nous avons énormément d’opérations de maintenance et de réparation. La plateforme est tellement instinctive qu’elle s’est imposée d’elle-même. De plus, nos équipes sont jeunes et l’utilisation de téléphones portables ou encore de tablettes constitue un plus pour elles.

Finalcad participe à l’amélioration de la communication à la fois au sein de notre entreprise et pour nos clients car nous avons un retour positif en temps réel de l’avancement du chantier et des non-conformité constatées. Autre avantage de Finalcad, le gain de temps. La plateforme nous permet, en effet, d'économiser une demi-journée de travail par semaine en moyenne, ce qui nous donne la possibilité de gérer jusqu'à quatre grands projets à la fois avec la même quantité de ressources et d'investissements »

Xavier Rodriguez, P-DG de JARNIAS

 

 


 

Vous cherchez des outils pour digitaliser vos projets et suivre vos chantiers?

Parlons-en ensemble :

Demandez une démo

 

Pour ne louper aucun article de notre blog, pensez à suivre Finalcad sur LinkedIn :

Suivez-nous sur LinkedIn

 


 

Ces sujets peuvent vous intéresser

Passion Construction

La construction face aux effets du dérèg...

Selon le dernier rapport du GIEC, les catastrophes naturelles vont se multiplier et s’intensifier pa...

Passion Construction

L’architecte 3.0 : quelles solutions dig...

Pilier du secteur de la construction, l’architecte a vu son quotidien changer, largement impacté par...

Passion Construction

Loi anti-gaspillage : vers des chantiers...

Réduction des déchets, anti-gaspillage, recyclage… le secteur de la construction œuvre chaque jour p...