<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Les perspectives de la Real Estech en France, par Les Echos Études

24 juillet 2018

[#Construction]

Une étude très complète des acteurs et des marchés de la Real Estech vient d'être publiée par Les Échos Études, la cellule d’études de marché du Groupe Les Échos. Nous vous en donnons ici quelques extraits et enseignements qui ont retenu notre attention. 

Introduit début 2017 par l'association éponyme fondée par Robin Rivaton, Vincent Pavanello et Florian Freyssenet le label Real Estech continue de fédérer l'effort de numérisation du BTP (ConstructionTech) et de l'immobilier (PropTech) de la FrenchTech. Cette fois, c'est une étude réalisée par le Groupe Les Échos qui dresse un tableau des acteurs de la Real Estech française une projection des marchés concernées à l'horizon 2020 et 2025. 

Des acteurs français sous-capitalisés face à de potentiels nouveaux entrants

Selon l'étude, les sociétés technologiques de la Real Estech française sont désormais bien ancrées dans le paysage du BTP et de l'immobilier après une accélération dans les trois dernières années, mais elles accusent un retard dans leurs financements par rapport à leurs homologues anglo-saxonnes.

"Les startups anglo-saxonnes bénéficient de levées de fonds de 20 à 100 fois plus élevées que les françaises. Aucune startup française ne dépasse les 50 M€ de financements, alors que la majorité de leurs consœurs anglo-saxonnes dépasse les 100 M€"

Les perspectives des Real Estech en France ― © Les Echos Etudes

Ainsi, seules quelques startups françaises telles que Habx, Habiteo ou FINALCAD se démarquent dans ce paysage concurrentiel. 

Extrait Real Estech Les Echos Etudes

COMMANDER L'ÉTUDE COMPLÈTE →

 

Passer de la "start-up nation" à la "scale-up nation", c'est aussi pour le BTP

Plus particulièrement sur le domaine de la ConstructionTech, l'étude souligne le degré d'attractivité très fort de ce marché, aussi bien à court qu'à moyen terme (2020/2025), ainsi qu'une forte valeur ajoutée technologique qui créé des barrières à l'entrée assez élevées. L'étude remarque par ailleurs que les startups françaises de la ConstructionTech ont bien identifié que leur marché était mondial, avec des relais de croissance forts sur les marchés africains et asiatiques. Toujours selon l'étude, la question qui subsiste est de savoir si les grands acteurs français du BTP vont "jouer le jeu" pour contribuer à faire émerger des champions à l'échelle mondiale.

"La grande inconnue est la capacité culturelle des multinationales françaises de BTP à dépasser le cap de la participation minoritaire dans ces startups, pour créer des leaders mondiaux des Contech et faire de celles-ci un nouveau « standard » de conduite de projets immobiliers."

Les perspectives des Real Estech en France ― © Les Echos Etudes

 

La Real Estech en Asie sous-estimée

C'est une étude somme toute assez détaillée de l'univers Real Estech, documentée de nombreux business cases, que nous propose ici Les Echos Etudes. Dans un contexte concurrentiel anglo-saxon fort, les français peuvent tirer leur épingle du jeu sur les marchés africains et asiatiques. C'est ce que FINALCAD a commencé à faire depuis 2015 depuis Singapour, puis Tokyo en 2018. À ce titre, on regrettera donc que le périmètre de l'étude n'ait pas couvert les acteurs asiatiques de la Real Estech (à part des mentions rapides de WeChat et de Winsun), à commencer par le concurrent chinois de WeWork, UrWork devenu licorne en janvier 2017. En effet, l'Asie concentre à elle seule 20% des financements de la Real Estech (60 % des levées se font aux États-Unis, 20 % en Asie, 5 % au Royaume-Uni, 5 % en Europe continentale et 10 % ailleurs). Peut-être pour la prochaine édition ?

COMMANDER L'ÉTUDE COMPLÈTE →

 

Mieux gérer ses chantiers de rail et de route grâce au numérique

Dès nos débuts, nous avons travaillé à équiper les métiers du secteur de l’infrastructure avec des technologies numériques. Depuis, nous avons développé une expertise métier qui porte ses fruits, mais d'abord il a fallu s'adapter aux spécificités des métiers de l’infrastructure avec des projets de grande variété, pouvant durer d'une semaine jusqu'à plusieurs années. L'organisation en multi-sites et le fonctionnement linéaire étaient au début quelque chose de nouveau pour FINALCAD par rapport au suivi des chantiers de bâtiment.

[routes, numérisation]
Une autoroute en Indonésie pour ouvrir la voie de l’Asie

En 2018, le spécialiste indonésien PT PP a choisi de démarrer la transformation numérique de ses activités avec FINALCAD. Un test grandeur nature a été mis en place sur le chantier de la nouvelle autoroute de Sumatra nommé « Tol Trans Sumatera », avant une utilisation à grande échelle sur les 2000 km du projet.

[infrastructure, autoroute]
Comment mieux gérer la sécurité de ses chantiers avec une solution mobile

La sécurité occupe une place centrale sur tout chantier de construction. Que ce soit dans l’industrie du bâtiment, de l’infrastructure ou de l’énergie, celle-ci devrait toujours être au coeur du sujet. En effet, selon une étude récente publiée par Eurostat, plus de 20 % des accidents de travail mortels en Europe (EU28) ont lieu dans le milieu de la construction. Cela en fait l’industrie ayant le plus haut taux de fatalité.

[sécurité, QSE, QHSE]