<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

- 3 minutes de lecture

De nos jours, beaucoup de projets de construction dépendent encore largement de flux de travail manuels et sur papier, le rythme de la digitalisation dans ce secteur étant bien plus lent que dans d'autres secteurs industriels mondiaux.

Les projets de construction impliquent de multiples parties prenantes, sur le site et hors site, notamment le siège social, les promoteurs, les ouvriers du site, les entrepreneurs et les sous-traitants, ainsi que les architectes et les concepteurs. Le fait de s'appuyer sur des dossiers papier et de ne pas disposer d'un circuit de communication et de partage des données cohérent est source d'inefficacité et entrave la productivité. Cela se répercute sur les résultats financiers et se traduit par des marges bénéficiaires toujours plus étroites. En effet, les études que nous avons menées cette année ont montré que la marge bénéficiaire moyenne d'un projet de construction dépasse à peine les deux pour cent.


De plus, comme la COVID-19 pose toujours problème, la digitalisation sera cruciale pour le succès du rebondissement du secteur. Pour revenir à des niveaux de travail normaux en toute sécurité et aussi rapidement que possible, les entreprises devront se ressaisir rapidement, reprendre les opérations et les maintenir efficacement. La digitalisation est également essentielle pour tirer le meilleur parti des futures opportunités de revenus, comme le développement de villes intelligentes et l'évolution vers la construction « verte ». Cependant, nos recherches récentes ont révélé que près de la moitié (47 %) des personnes interrogées pensent que le secteur de la construction n'a pas la capacité digitale nécessaire pour répondre aux exigences d'une ville intelligente.
Il faut une nouvelle approche, et le moment est idéal pour adopter des outils digitaux qui permettront d'optimiser les opérations et stimuler la transformation. Le PDG de Finalcad, Franck Le Tendre, en a parlé récemment dans une interview à BFM TV que vous pouvez regarder  ici. Frank a déclaré :
« En privilégiant dès maintenant la numérisation, les sociétés de construction pourront tirer parti des tendances futures comme les villes intelligentes et la construction verte. Cela leur permettra de jouer leur rôle dans la création d'un avenir plus durable et d'accéder à de nouvelles sources de revenus qui seront essentielles à la reprise à long terme. »


Pour garantir une transformation digitale réussie et évolutive et soutenir la rentabilité à l'avenir, il est nécessaire d'adopter une approche coordonnée à l'échelle de l'entreprise. C'est là que les services informatiques et les DSI ont un rôle central à jouer.

Généralement, les responsables de la transformation digitale dans les sociétés de construction n'ont pas d'expérience dans le domaine de la construction, mais ils ont des compétences dans le domaine du digital. Ces DSI et responsables informatiques passent beaucoup de temps à réfléchir à la manière d'appliquer la technologie et les outils digitaux à l'industrie, mais ils sont souvent basés hors site et ont du mal à obtenir l'adhésion de ceux qui sont sur place.
Les DSI et les responsables informatiques peuvent surmonter cette résistance et promouvoir la digitalisation à l'échelle de l'entreprise en mettant en place des outils spécialement conçus pour les environnements de construction.
Chez Finalcad, nous réunissons un mélange de savoir-faire technologique et de connaissances en matière de construction pour répondre à ce besoin.
La plateforme Finalcad a été développée par une équipe d'experts très expérimentée dans ce secteur afin de permettre un changement évolutif et durable. Les processus et les flux de travail intégrés dans Finalcad sont également conçus principalement en fonction de l'utilisateur, avec un accent sur la « convivialité ». Autrement dit, toutes les parties prenantes peuvent utiliser Finalcad sans avoir besoin d'une formation approfondie, ce qui est primordial pour maximiser son adoption et stimuler le retour sur investissement.


Il est clair que les sociétés de construction doivent devenir des organisations à vocation digitale afin de prospérer maintenant et de se préparer pour l'avenir. Les DSI et les responsables informatiques seront à l'avant-garde de ce changement.

Si vous êtes en charge de la transformation numérique dans votre entreprise
et aimeriez savoir comment Finalcad peut vous aider, n'hésitez pas à nous contacter :

Contacter notre équipe

Ces sujets peuvent vous intéresser

Productivité

Que peut faire le service informatique p...

De nos jours, beaucoup de projets de construction dépendent encore largement de flux de travail manu...

Productivité

Savez-vous vraiment combien de défauts p...

Un chef de projet est censé savoir tout ce qui se passe sur un projet, y compris le nombre de défaut...

Productivité

Quatre moyens de renforcer la confiance ...

Si l'impact de la COVID-19 a sans aucun doute représenté un défi pour le secteur de la construction,...