<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=388281687962727&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Valoriser les professionnels du terrain grâce aux données

7 septembre 2018

[données, #Construction]

Il est question du concept de « données » depuis un moment déjà ; le sujet a été abordé par de nombreux experts provenant de diverses industries. Dans un univers qui repose largement sur l’utilisation de technologies digitales, les données sont inévitables, elles sont partout ! Nous avons besoin de datas pour garantir une expérience optimale de certains logiciels utilisés au quotidien, pour fournir des services plus adaptés, pour améliorer les méthodes de travail, et bien plus. Dans le monde informatique, la donnée peut prendre la forme de textes, d’images, de vidéos, de sons et de géolocalisations.

Une introduction aux données de la construction

Les technologies digitales dans le milieu de la construction émergent lentement, mais se taillent rapidement une place importante sur le marché. Sachant qu’environ 80 % de la main d’oeuvre travaille sur le terrain, la plupart des entreprises générales sont en train de définir leur choix en matière de solution digitale pour la collecte d’information depuis le terrain (p.ex. : applications mobiles) par rapport aux façons plus traditionnelles telles que le papier et les fichiers Excel remplis a posteriori. En effet, la communication entre le chantier et les bureaux de direction a toujours été une tâche ardue, l’information collectée sur le terrain remonte rarement jusqu’aux hauts dirigeants. Beaucoup d’éléments se perdent et la direction a souvent une image erronée de ce qui se passe sur le terrain. De la même façon, les professionnels du terrain bénéficieraient grandement de l’information provenant de projets similaires et d’indicateurs précis. C’est là que les données entrent en jeu !

« Ce qu’on entend par Business Intelligence chez FINALCAD, c’est la mise à disposition d’outils d’aide à la décision à travers des reportings. » - Julien LÉGER, Responsable Business Intelligence

En effet, grâce à une utilisation optimale des technologies mobiles, il est possible de collecter des données précises depuis le chantier, en temps réel, et de la rendre directement accessible à tous les collaborateurs. Le principal avantage que représentent de telles technologies est qu’elles ne s’appliquent pas seulement à un secteur ou projet particulier. Afin de bien comprendre la data, la clé est de choisir un logiciel suffisamment flexible et capable de s’adapter à tous les secteurs, pays et types de projets. Il existe de nombreux avantages au fait de centraliser toutes les données collectées au sein d’une même solution, ils seront abordés dans les sections qui suivent.

iPad application mobile construction données

Tirer profit des données avec FINALCAD

Depuis que les applications mobiles ont commencé à se répandre sur les chantiers de construction, les entreprises générales ont pu commencer à récolter des quantités parfois importantes de données. L’approche unique de FINALCAD permet à toute l’information collectée d’être accessible en direct via une plateforme de Business Intelligence. Les données sont accessibles en tout temps pour que les clients puissent voir les principaux problèmes que leurs équipes rencontrent au quotidien. Elles sont stockées de manière sécurisée dans le centre de données le plus près en fonction de la localisation des chantiers. La façon dont nous collectons, stockons et utilisons les données répond à des normes de sécurité très strictes et sont en accord avec le RGPD. Nous travaillons de manière collaborative avec tous nos clients afin d’exploiter les données de manière à respecter leurs exigences et de manière à satisfaire leurs objectifs spécifiques.

« Quand on parle d’analytics, la première chose que l’on souhaite faire à partir des données collectées via les applications mobiles c’est faire prendre conscience au client de ses problèmes liés à la qualité, la gestion des plannings, la formation, la qualité du déploiement du numérique sur ses chantiers, etc. » - Antoine FAVREAU, Responsable Data Labs

Notre équipe de spécialistes travaille de manière continue sur les façons d’améliorer la collecte et l’exploitation des données. Notre objectif est d’aider nos clients à mieux comprendre ce qui se passe sur leurs chantiers et à trouver des moyens d’améliorer leur façon de construire. De manière générale, nous sommes engagés sur trois aspects différents de la donnée :

  • D’abord, nous fournissons de précieux renseignements en temps réels à nos clients, leur permettant ainsi de mieux comprendre leurs pratiques et d’améliorer leurs processus métiers.
  • Ensuite, nous enrichissons la qualité des données collectées afin de rendre nos clients plus compétitifs et d’atteindre les meilleurs standards de l’industrie.
  • Enfin, nous sommes aussi engagés à ajouter continuellement de nouvelles fonctionnalités et à développer nos produits pour aider les entreprises à s’épanouir dans cet univers digital.

Analytiques : construire une base de connaissances collaborative propre à l’entreprise

La capacité à fournir des rapports détaillés et précis concernant ce qui se passe sur le terrain est un élément clé. En effet, sachant que près de 80 % de la main d’oeuvre travaille sur le chantier chaque semaine et que la plupart des décisionnaires n’ont pas accès à l’information terrain, cela devient difficile de prendre des décisions éclairées à plus grande échelle. Il nous semble primordial de connecter la chaîne de valeur de la construction afin d’améliorer la communication, la qualité et d’accélérer la performance opérationnelle. C’est pourquoi nos clients ont accès à une panoplie de rapports standardisés pour les aider à quantifier les problèmes les plus récurrents qui surviennent pendant les travaux. Basé sur cette information, ils peuvent mettre en place des mesures correctives et de nouvelles méthodes de contrôle afin de remédier à ces problèmes. Grâce à cette connaissance, les entreprises générales accèdent aussi à une compréhension de l’utilisation de l’application et peuvent faire un suivi avec les gens du chantier et / ou adapter la formation au besoin.

Centraliser la manière dont les données sont collectées au sein d’une seule solution partagée à travers l’ensemble d’une entreprise et créer une base d’information via des méthodes standardisées est la façon la plus efficace de donner un sens concret à l’information recueillie sur le terrain.

L’analyse des données d’entreprise est une bonne technique pour identifier les indicateurs clés de performance. En effet, si ces données sont mesurées régulièrement pendant une certaine période, il devient possible d’analyser la performance, ce qui veut aussi dire qu’il est envisageable d’effectuer des analyses prédictives. Par exemple, prenons un chantier de BTP  cela a pris deux mois supplémentaires pour corriger tous les défauts identifiés par rapport à la durée initiale prévue. En le comparant à un chantier ayant des problèmes similaires, il devient possible de prédire sa date de fin de travaux. D’un point de vue plus global, cela rend le travail de chacun beaucoup plus collaboratif. Chaque équipe peut ainsi apprendre de ses pairs et éviter de répéter les mêmes erreurs ou trouver des alternatives plus rapides pour répondre aux défis quotidiens, d'où l’importance de centraliser la donnée au sein d’un seul logiciel. Cela s’applique à tous types de chantiers, qu’il s’agisse d’infrastructure, de bâtiment, d’énergie ou tout autre projet particulier.

Des rapports et des analyses comparatives peuvent aussi être générés selon les besoins spécifiques des clients. Par exemple, l’information collectée pourrait être utilisée pour comparer plusieurs chantiers similaires ou différents sous-traitants entre eux, ou encore pour comparer la performance de l’entreprise par rapport au marché.

« Pour éviter tout problème de compréhension de la donnée, il faut être très précis dans ce que l’on décide de comparer. Le fait de comparer des chantiers les uns avec les autres est peut-être trop large, il faudrait par exemple comparer l’exécution de la pose de carrelage sur deux chantiers différents. Lorsqu’on prend un processus métier donné, cela devient donc beaucoup plus sensé de comparer des chantiers entre eux, voire des entreprises entre elles. » - Antoine FAVREAU, Responsable Data Labs

Il faut garder en tête que le taux d’adoption et l’utilisation de l’application par les employés sont déterminants du succès de l’analyse des données. La valeur ajoutée provient directement des gens du terrain ! 

D’ailleurs, pour obtenir des renseignements précis, il faut recueillir une grande quantité de données. C’est seulement ainsi que l’entreprise pourra identifier ses défauts les plus récurrents, trouver les domaines dans lesquels elle peut s’améliorer et comprendre comment faire plus d’économies. Ceci s’applique à tous types de projets, qu’il s’agisse de petits/moyens chantiers de logements ou des chantiers plus gros tels que la construction d’une nouvelle tour ou d’un stade. En ce qui concerne les chantiers de plus grande envergure, un usage quotidien de l’application par les professionnels du terrain permet de récolter des données rapidement, permettant ainsi aux équipes d’avoir des indicateurs très précis de problèmes potentiels qu’elles rencontreront pendant le reste des travaux. L’analyse de la vitesse à laquelle les défauts sont corrigés en phase de réception (OPR) peut aider à réduire les délais ainsi qu’à prédire une date précise de fin de travaux.

Nombre de projets 

Graphique défauts par logement en OPR

 Nombre de défauts / logement

Image 1 : performance moyenne d’une entreprise en comparant ses chantiers similaires

~21 défauts par logement lors de la phase de réception

Dans l’ensemble, les analyses de données aident les dirigeants des entreprises générales à prendre de meilleures décisions, de manière plus éclairée, afin de mieux guider le travail de leurs employés. Qui plus est, cela aide les gens du terrain à mieux comprendre ce qui est attendu d’eux. Ils sont guidés par des indicateurs utiles et cela se traduit par une meilleure gestion du temps et des ressources.

Données augmentées : gérer la complexité et mettre en valeur l’information du terrain

La réalité concernant la collecte de donnée est qu’il est assez laborieux d’obtenir quelque chose de clair et compréhensible du premier coup. Prenons par exemple un défaut potentiel associé à une porte de salle de bain. Il y a des centaines de façons dont ce problème pourrait être exprimé dans le système : porte manquante, installer la porte, impact dans la peinture de la porte, mauvaise porte, poignée de porte manquante, etc. Avant même de comparer les données, celles-ci doivent être qualifiées, ce qui signifie que nos équipes doivent s’assurer de ce dont il est question précisément avant toute chose. À travers une recherche exhaustive et grâce à des méthodes de deep-learning, nos équipes ont trouvé que la plupart du temps, la donnée initiale peut être transformée en de l’information beaucoup plus précise. Ces techniques d’intelligence artificielle (IA) nous aident à mieux qualifier la donnée, particulièrement dans des contextes multiculturels impliquant plusieurs pays / langues. Par exemple, suite à une analyse détaillée, « réparer prise » pourrait devenir « plaque de prise électrique manquante ». L’intelligence artificielle peut aussi être utilisée sur des défauts observés dans d’autres secteurs. En interne, nous utilisons ce genre de méthode afin d’exécuter des analyses d’images. En effet, grâce à l’IA, les ordinateurs peuvent dorénavant analyser des images et catégoriser des défauts présents sur des images. Éventuellement, cela devrait automatiser la détection de défauts en se fiant uniquement à de l’information visuelle.

Une autre façon d’ajouter de la valeur aux analyses est d’enrichir la donnée du client avec des informations provenant de sources externes, augmentant ainsi la quantité de données collectées. Par exemple, ces informations supplémentaires pourraient être recueillies par des caméras installées sur le chantier, des grues, de référentiels client, ou autres. Plus il y a de data, meilleures sont les analyses !

Produit augmenté : transformer l’industrie grâce aux meilleures technologies

Notre approche consiste à continuellement améliorer nos technologies et à travailler de manière collaborative avec nos clients afin de s’assurer que l’on répond à leurs besoins. Plus précisément, nous avons conscience que les éléments les plus importants, ceux ayant la capacité de changer les pratiques, proviennent du terrain. C’est pourquoi nous gardons toujours cela en tête lorsque nous faisons évoluer nos produits. Il y a quelques années, nous avons débuté le projet SmartSnag, le premier algorithme de deep-learning dédié à l’industrie de la construction permettant la reconnaissance d’objets. Cette fonctionnalité innovante a été conçue de manière à faciliter l’entrée de données sur le terrain. Traditionnellement, entrer une nouvelle observation dans le système nécessite 6 à 8 taps, grâce à SmartSnag, cela en prendra seulement 2. À chaque fois que quelqu’un voudra entrer une nouvelle donnée, l’application ouvrira automatiquement la caméra, détectera les objets présents et suggérera une liste de défauts les plus courants en fonction des objets présents. Les chefs de chantier n’auront qu’à sélectionner l’information la plus adéquate parmi la liste suggérée. En d’autres termes, ce sera similaire à l’utilisation d’une app telle que Waze, mais adaptée à l’industrie de la construction : les gens devront approuver les suggestions logicielles générées grâce à des algorithmes d’IA. 

L’objectif est d’intégrer cette nouvelle technologie directement dans notre produit afin de rendre la tâche plus facile aux équipes travaillant sur les chantiers. Cela assurera une certaine uniformité de la donnée à travers tous les chantiers.

Bien plus que des données

Chez FINALCAD, notre mission consiste à aider les collaborateurs à se réapproprier l’information du terrain et s’inscrit dans une approche d’amélioration continue. Comme nous savons « qu'on ne peut pas améliorer, ce qu'on ne mesure pas », nous voulons les aider à collecter, mesurer, suivre et comparer cette information afin que cela puisse déboucher sur des plans d’actions.

« À travers les années, nous avons pu rencontrer plusieurs entreprises du Top 250 mondial, et certaines constantes se dégagent. Parmi celles-ci le fait que les collaborateurs sur le terrain se retrouvent pris entre le marteau de leur direction qui leur impose de nombreux processus internes et l’enclume de leur client qui impose un suivi contractuel lourd. Leur environnement de travail se réduit la plupart du temps à des fiches Excels qu’ils créent de façon ad hoc par chantier et impriment pour un suivi sur le terrain. Cette information se retrouve donc inaccessible, disponible uniquement dans les bases vies de chantiers, qui se transforme en une véritable base morte de l’information. » - Jimmy LOUCHART, Co-fondateur et président-directeur général de FINALCAD

Les questions de sécurité et de protection des données ont été prises en compte d’entrée de jeu par Jimmy lorsqu’il a co-fondé FINALCAD. En effet, de part sa formation en recherche à l’ENS et son expérience en cryptographie au gouvernement français, il a rapidement souligné les enjeux reliés à l’utilisation des données. C’est pourquoi FINALCAD prend à coeur la protection des données et a toujours montré un engagement fort envers ses clients. Leurs données peuvent être consultées à tout moment et sont protégées par une clause de confidentialité relevant plus globalement du secret professionnel.

Par ailleurs, nous tenions à ne pas rajouter une énième contrainte administrative aux professionnels du terrain, mais bien leur permettre de gagner du temps. C’est pourquoi nous avons développé un portfolio d’applications mobiles ergonomiques aidant à collecter des informations précises en temps réel. Les données amassées sur nos applications sont la clé du succès d’une transformation digitale parce qu’elles permettent d’identifier ce qui doit être changé et d’harmoniser les processus. Le fait de choisir une solution unique afin de guider cette transformation est crucial, cela fait en sorte que toute l’information se retrouve sur une plateforme commune et permet aux entreprises générales de créer des analyses comparatives robustes et de se positionner dans l’industrie. C’est également une façon de comparer les pratiques / défauts d’un chantier à l’autre, ou d’un pays à l’autre. En effet, FINALCAD s’adapte facilement aux lois et aux exigences spécifiques des pays. De cette façon, la même solution peut être utilisée à travers l’ensemble d’une entreprise, leur permettant d’amener leur métier à un tout autre niveau.

Enfin, notre objectif principal demeure le succès de nos clients. Nous voulons aider les professionnels de la construction à prendre de meilleures décisions et les aider à pratiquer leur métier de la meilleure façon possible. Jusqu’à maintenant, FINALCAD s’est adaptée à tous les secteurs et a montré des résultats opérationnels après seulement quelques semaines d’utilisation.

EN APPRENDRE PLUS SUR LES DONNÉES DE CONSTRUCTION →

Mieux gérer ses chantiers de rail et de route grâce au numérique

Dès nos débuts, nous avons travaillé à équiper les métiers du secteur de l’infrastructure avec des technologies numériques. Depuis, nous avons développé une expertise métier qui porte ses fruits, mais d'abord il a fallu s'adapter aux spécificités des métiers de l’infrastructure avec des projets de grande variété, pouvant durer d'une semaine jusqu'à plusieurs années. L'organisation en multi-sites et le fonctionnement linéaire étaient au début quelque chose de nouveau pour FINALCAD par rapport au suivi des chantiers de bâtiment.

[routes, numérisation]
Une autoroute en Indonésie pour ouvrir la voie de l’Asie

En 2018, le spécialiste indonésien PT PP a choisi de démarrer la transformation numérique de ses activités avec FINALCAD. Un test grandeur nature a été mis en place sur le chantier de la nouvelle autoroute de Sumatra nommé « Tol Trans Sumatera », avant une utilisation à grande échelle sur les 2000 km du projet.

[infrastructure, autoroute]
Comment mieux gérer la sécurité de ses chantiers avec une solution mobile

La sécurité occupe une place centrale sur tout chantier de construction. Que ce soit dans l’industrie du bâtiment, de l’infrastructure ou de l’énergie, celle-ci devrait toujours être au coeur du sujet. En effet, selon une étude récente publiée par Eurostat, plus de 20 % des accidents de travail mortels en Europe (EU28) ont lieu dans le milieu de la construction. Cela en fait l’industrie ayant le plus haut taux de fatalité.

[sécurité, QSE, QHSE]